Sofinco fête ses 60 ans avec les seniors

Publié le 22 décembre 2011 par Jean Yves Ruaux.

sofinco-credit-auto-credit-renouvelable
C'est avec l'image d'un senior accueilli par des jeunes pour son anniversaire que Sofinco, la filiale crédit à la consommation du Crédit agricole, a fêté le sien. Sans négliger pour autant de moderniser son discours, ni d'utiliser les nouveaux médias pour communiquer. Normal, les boomers ne sont pas les Français les moins branchés.

Sauf commémoration de peintres ou de grands événements, la mode n’est pas aux anniversaires, surtout passé un âge certain.

60 ans, le bel âge pour l’image de Sofinco
Or, le paradoxe de Sofinco est d’avoir modernisé son image et son discours tout en prenant un senior grisonnant, chic et traditionnel, rassurant, avec nœud papillon pour personnage principal du spot télévisé qui a marqué le 60° anniversaire de la création du groupe en 1951.
Monsieur Charles entre dans un bistrot en apparence désert. Aussitôt, les barmen et de joyeuses jeunes filles lui font fête. Tous font la ronde et souhaitent son anniversaire à Monsieur Charles. En fait, il personnalise la banque de crédit à la consommation, soudain parée de ses vertus, selon la voix off.
« Soixante ans, c’est le bel âge, soixante ans et plein d’idées, ça se fête,
60 ans l’âge de l’expérience, 60 ans et plein de projets,
Sofinco a 60 ans et son expérience est pour vous la garantie d’être respecté, écouté et accompagné dans tous vos projets. »

Dynamiser son offre et de renouveler son discours
La campagne publicitaire télévisée a été diffusée du 18 septembre et jusqu’au 8 octobre. Les spots montrent le sexagénaire heureux… puisqu’il est accompagné par Sofinco.
Pour la filiale du Crédit Agricole Consumer Finance (fusionnée avec Finaref) , cette nouvelle campagne est un moyen de dynamiser son offre et de renouveler son discours. La marque assume son âge avec humour : elle a été créée en 1951 ! Mais, ça n’empêche pas Sofinco de se lancer dans la télévision interactive. A l’issue de la diffusion du spot TV, on pouvait se connecter au site internet de Sofinco. La marque s’est aussi lancée sur les réseaux sociaux avec un jeu sur sa page Facebook. Ajoutons pour faire bonne mesure la création du Sofinscope, un baromètre destiné à sonder les Français sur leurs habitudes de consommation.
On pourrait au total avoir le sentiment d’une communication désordonnée, dépourvue de cible. Erreur.

Les 55+, piliers d’un marché en croissance
« Le 60e anniversaire de Sofinco est une étape importante : c’est l’occasion de souligner la solidité, l’expérience, le sérieux de la marque et de ses conseillers. » a expliqué Didier Bourdonnais, directeur marketing de Sofinco. D’ailleurs, l’établissement a fêté personnellement ses clients fidèles sans les opposer aux nouvelles générations qu’elle cible aussi ; car « Le plan média de la campagne Sofinco intègre en effet les opérations digitales. La clientèle jeune en est certes utilisatrice en grande majorité, mais ces média ne leur sont pas réservés. Et la cible visée par la marque Sofinco va au-delà des jeunes. »
Vive les vieux ! L’étude Sofinco sur « les seniors et le crédit à la consommation » (07/11) pourrait surprendre. Les 55+ ne sont pas une cible commerciale secondaire mais le pilier de nombre de marchés. En 2010, les seniors représentent 25% des utilisateurs du crédit à la consommation, contre 13% vingt ans auparavant (1990). Les études servent à saisir les évolutions. Or, aujourd’hui le pic de la consommation se situe vers 55-60 ans. La consommation des « jeunes seniors » (55-64 ans) est supérieure à la moyenne : 28 913 euros par ménage en 2006, contre 27 784 euros toutes tranches d’âges confondues. Elle touche presque tous les postes : ils voyagent plus que la moyenne, continuent de s’équiper (meubles, électroménager), de changer de voiture.

60% de la richesse nationale
Les seniors détiennent 60 % de la rchesse nationale privée et leur nombre ne cesse d’augmenter. Les 50+ représentent 1/3 de la population et bientôt 40%. On s’attend de surcroît à ce que leurs dépenses ne cessent d’augmenter sur plusieurs segments. En 2005, les achats des seniors représentaient 49 % des sommes dépensées dans le loisir. En 2015, ce sera 57% des dépenses totales. De la même façon, les seniors entretiennent et équipent leur domicile ou leur résidence secondaire.Hier, ils con tribuaient pour moitié aux dépenses de ce secteur, demain ce sera pour 58%. Idem pour leurs investissements-santé qui passeront de 58 à 64% du total national.
On comprend mieux dès lors la vitrine du site client de Sofinco, ses offres de crédit qui visent les seniors : prêts travaux, prêts caravane, prêt mobile home, prêt camping car, prêt bateau.
Sofinco assume son âge, celui de sa clientèle et son goût pour la modernité partagée.

10 millions de seniors français en ligne
D’ailleurs Sofinco est devenu un leader dans l’automatisation de la relance téléphonique des demandes web pour doper les ventes. 10 millions d’internautes français sont des seniors. 9 millions d’entre eux achètent en ligne. Ce sont même les meilleurs clients de l’achat sur le web. Leurs dépenses moyennes de consommation courante en ligne s’élèvent à 1 644 euros sur Internet, soit 36 % de plus que la moyenne nationale (1 207 euros).
En 2015, cette consommation senior devrait représenter plus de 50 % du marché global français. Les produits de loisir sont privilégiés : les voyages (79 %); les produits culturels (68 %) ; le high-tech (52 %).
On ne saurait connaître meilleure explication pour l’intérêt que Sofinco voue aux 50+
Conclusion de l’étude : « Les seniors représentent et continueront de représenter une majorité des dépenses sur de nombreux marchés »

Cette entrée a été publiée dans En campagne. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Vous devez être enregistré pour écrire un commentaire.